retour aux actualités

Actualités

Audace, esprit d'entreprendre

Olivier de Kersauson conférencier / pharmaciens

mardi 2 janvier 2018 - Publié par Premium

Olivier de Kersauson conférencier / pharmaciens
Par l'intermédiaire de Premium Communication, le célèbre navigateur, chroniqueur et écrivain français, Olivier de Kersauson, interviendra en conférence pour le compte d'un groupement de pharmarciens.

La conférence d'Olivier de Kersauson abordera les sujets de l'audace, de l'entreprenariat et de l'esprit de conquête.

A propos d'Olivier de Kersauson :

> Olivier de Kersauson, ou vicomte Olivier de Kersauson de Pennendreff, surnommé l’Amiral

- Né à Bonnétable (Sarthe) le 20 juillet 1944

- Navigateur breton et amoureux des grands espaces

Olivier de Kersauson est le 7e d’une famille de 8 enfants. Ses ancêtres se sont illustrés dans l’histoire de France puisque l’un de ses aïeux a commandé la flotte de Saint Louis partie aux Croisades. Son frère Yves de Kersauson devint amiral au terme d'une carrière dans la Marine où il dirigea la DRM (Direction du renseignement militaire).

Olivier de Kersauson a commencé à naviguer près de Morlaix. Adolescent, il navigue à La Trinité en barrant le Cambronne de Jean-Marie Le Pen.

En 1967, il effectue son service militaire dans la marine où il est affecté sur la goélette Pen Duick  à la demande d'Éric Tabarly, qu'il considèrera par la suite comme son « maître. Dès lors, il devient l’un des équipiers favoris de Tabarly et en devient même le second sur plusieurs Pen Duick ; apprécié pour « sa force digne d’Hercule, son engagement et son humour » selon Tabarly.

Il restera aux côtés d’Éric Tabarly jusqu’en 1974. Il commence ensuite une carrière indépendamment de Tabarly avec des bons résultats lors de la Route du Rhum 1978 (4e sur Kriter IV) ou d'autres courses.

Il se lance dans l'aventure des multicoques dans les années 80. En 1986, il fait construire son premier trimaran de 23m, le Poulain (chantier CDK), qui deviendra Un Autre Regard, puis Charal, un trimaran de 27m en 1992, rebaptisé Lyonnaise des Eaux-Dumez avec lequel il s'engage dans le Trophée Jules Verne en 1994. Avec Sport Elec il reprend le trophée à Peter Blake et le conservera pendant cinq ans. 

Avec Géronimo, un trimaran géant de 34m baptisé en 2001, il fera notamment trois tentatives consécutives avant de battre une nouvelle fois le record du Trophée Jules Verne en 2004 ainsi que de nombreuses courses dans le Pacifique.

Olivier de Kersauson est propriétaire des restaurants Le Tour du Monde à Brest et Larmor Plage (près de Lorient).

Ses propos caustiques et cyniques tenus dans les dîners parisiens poussent Jacques Martin à convaincre Philippe Bouvard de le faire participer à l'émission radiophonique Les Grosses Têtes où il campe un personnage bougon, misogyne et très susceptible lui valant l'amour du public et le surnom de « l'Amiral » qui lui colle à la peau.

En 2008, il publie Ocean's Songs, récit de sa vie et essai de géographie maritime, vivement salué par la critique.

Entre septembre 2009 et 2014, Olivier de Kersauson participe régulièrement à l'émission de Laurent Ruquier sur Europe 1, On va s'gêner. Il rejoint à la rentrée 2014 l'équipe des Pieds dans le plat, émission de Cyril Hanouna qui remplace On va s'gêner de Laurent Ruquier, lequel passe de Europe 1 à RTL en reprenant Les Grosses Têtes. Le 25 avril 2017, Olivier de Kersauson est de retour aux Grosses Têtes.

  

Records :

- Détenteur en 1989 du record du tour du monde en solitaire en 125 jours, 19 heures et 32 minutes sur Un autre regard (ex-Poulain), un trimaran de 23 m.

- Détenteur en 1997 du trophée Jules Verne en 71 jours, 14 heures et 22 minutes sur Sport-Élec, un trimaran de 27,4 m.

- Détenteur en 2004 du trophée Jules Verne en 63 jours, 13 heures et 59 minutes sur Géronimo.

- Détenteur du Tour de l'Australie, The Challenge, en juillet 2005, 17 jours 12 heures 57 minutes.

- Il a réalisé la Transpac de Los Angeles à Honolulu en 4 jours 19 heures 31 minutes.

- En 2006, il bat le Record San Francisco Yokohama à la voile en 14 jours, 22 heures 40 minutes.

- En 2006, Kersauson avait également établi le temps de référence pour la traversée à la voile entre le Japon et Hong-Kong (4 jours 17 heures, 47 minutes et 23 secondes).

- Quelques semaines plus tard, il bat le dimanche 11 juin 2006 un nouveau record, sur le même parcours mais en sens inverse. Il a parcouru les 4482 miles du parcours entre Yokohama et San Francisco en 13 jours, 22 heures et 38 minutes.

 

Publications :

- Fidji Fidji, avec Gilles Rateau et Charles Bonnay (éd. du Pacifique, 1972)

- Île de Pâques, avec Bob Putigny, M. Fulco et J.P. Duchêne (éd. du Pacifique, 1973)

- Fortune de Mer avec Jean Noli (Presses de la Cité, 1979)

- Mémoires salées, Le Grand livre du mois (1985)

- Homme libre… toujours tu chériras la mer !, avec Jean Noli (éd. Fixot, 1994)

- Dresseurs de métal, avec Dominique Leroux, Henri Brisson et Catherine Cornic (Dialogues éd., 1995)

- T'as pas honte ?, avec Georges Wolinski (illustrations) (Le Cherche Midi, 1995)

- Macho mais accro, avec Georges Wolinski (illustrations) (Le Grand livre du mois, 1996)

- Vieil Océan (Flammarion, 1997)

- Tous les océans du monde : 71j, 14h, 22', 8'' (Le Cherche Midi, 1997)

- Les côtes bretonnes vues du ciel avec Paire (éd. Glénat, 1998)

- Les ports du monde (éd. Flammarion, 1999)

- Retour au port (éd. Michel Lafon, 2002)

- La Bretagne vue de la mer, avec Michel Bellion (illustrations) (Le Cherche Midi, 2003

- Ocean's Songs (Le Cherche Midi, 2008)

- Bretagne, regards partagés (La Martinière, 2010)

- Ocean's Songs Tome 2 (Le Cherche Midi, 2012)

- La Mer à travers la carte postale ancienne (HC Éditions, 2012)

- Le monde comme il me parle (Le Cherche Midi, 2013)

- Promenades en bord de mer et étonnements heureux (Le Cherche Midi, 2016)


Préfaces
 :

- Philippe Monnet : biographie, par Didier Piron (éd. Mango Sport, 2000)

- Sur les pas de Jules Verne, Gonzague Saint Bris (auteur), Stéphane Heuet (illustrations) (Presses de la Renaissance, 2005)

- Route du Rhum : Histoire d'une course de légende, Gilles Pernet (auteur) (éd. Pêcheur d'images, 2006)

- Capitaine Tempête : Souvenirs d'un capitaine de remorqueur de haute mer et de sauvetage, Jean Bulot (auteur) (éd. des Équateurs, 2006)

- Un vent de liberté : mémoires, Florence Arthaud (navigatrice) (éd. Arthaud, Paris, 2009)

- Atlas des îles abandonnées, Judith Schalansky (Flammarion, 2010)

- On n'arrête pas la connerie, Jean Yanne (éditions Le Cherche Midi, 2010)

- Album Ô filles de l’eau, Nolwenn Leroy (Mercury Universal, 2012)

 

Distinctions :

- En 1989, Olivier de Kersauson a reçu le prix André de Saint-Sauveur de l'Académie des sports

- Depuis 1994, il est officier de la Légion d'honneur

Vous souhaitez organiser une conférence avec Olivier de Kersauson ?
Premium Communication, Agence de Conférenciers et Journalistes-Animateurs
Contact Olivier de Kersauson : agence@premium-communication.fr - 01 42 50 06 56

Article précédent

Bonne année 2018

Article suivant

Quatuor Annesci en intervention / Labo pharmacie

Retour aux actualités