retour aux actualités

Actualités

Humanisme et sens de la vie

Jacques Lecomte conférencier en association

jeudi 3 mai 2018 - Publié par Premium communication

Jacques Lecomte conférencier en association
Grâce à l'Agence Premium Communication, le docteur en psychologie Jacques Lecomte interviendra en conférence pour le compte d'une association alsacienne oeuvrant dans le secteur de l'accueil et du logement des personnes en difficulté sociale et/ou économique.
Au programme de la conférence de Jacques Lecomte : humanisme et sens de la vie.

A propos de Jacques Lecomte :

 Psychologue français né le 14 décembre 1955

- Docteur en psychologie

- Ex-enseignant à l’Université Paris Ouest-Nanterre La Défense (sciences de l’éducation) et à la Faculté des sciences sociales de l’Institut catholique de Paris

- Président d’honneur de l’Association française et francophone de psychologie positive

- Lauréat en 2016 du Grand prix Moron de l’Académie française pour l’ouvrage « La bonté humaine »

- Créateur et webmaster du site psychologie-positive.net

- Formateur-consultant, conférencier

- Membre du comité d’experts de Recherches et solidarités

- Membre des réseaux : 
> Les convivialistes 
> École, changer de cap ! 
> Le printemps de l’éducation 

La psychologie positive appliquée :

Jacques Lecomte s’intéresse à tous les aspects de la psychologie positive et, plus généralement, à ce que l’on pourrait appeler les sciences humaines orientées positivement. C’est d’ailleurs ce qui l’a incité à coordonner l’ouvrage collectif « Introduction à la psychologie positive », cité ci-dessous, et à créer son site Internet, pour faire découvrir la richesse de cette approche.

 

Jacques Lecomte est très attaché à cette définition de la psychologie positive, proposée par Shelly Gable et Jonathan Haidt : « l’étude des conditions et processus qui contribuent à l’épanouissement ou au fonctionnement optimal des individus, des

groupes et des institutions ».


Cette définition montre clairement que la psychologie positive ne se limite pas à l’étude du bonheur individuel, mais comporte une dimension collective et même sociétale. 


C’est ainsi que la psychologie positive apporte de nouvelles connaissances sur l’être humain, qui peuvent avoir des applications pratiques très concrètes. En effet, les recherches contemporaines montrent que des valeurs et attitudes telles que la confiance en autrui, la coopération, le respect, l’empathie, la fraternité, ont du sens non seulement dans les relations interpersonnelles, mais également au niveau social et politique, et peuvent ainsi contribuer au bien commun. Ceci a été constaté dans des domaines aussi divers que l’éducation, la santé publique, le travail social, la justice, l’économie, l’environnement, l’entreprise, les relations internationales, etc. 
A titre d’exemples, voici quelques résultats, parmi de nombreux autres : 
- L’apprentissage coopératif est bien plus efficace que l’apprentissage compétitif, que ce soit en termes de résultats scolaires, d’ambiance dans la classe, de relations maître-élèves…

 
- Les entreprises dans lesquelles les employés se sentent heureux de travailler, sont aussi rentables, et souvent plus que celles où ils ne se sentent pas reconnus à leur juste valeur. 


- La justice restauratrice (basée sur des rencontres facilitant l’empathie de l’agresseur vis-à-vis de la victime,) obtient des résultats bien meilleurs que la justice pénale traditionnelle, que ce soit en termes de satisfaction des victimes, de responsabilisation des délinquants ou encore de baisse de la récidive. 


- Dans les relations internationales, la diplomatie basée sur la négociation est bien plus efficace que la dissuasion (menace du « bâton »), pour réduire le risque de guerre.

 

Son prochain ouvrage sera consacré à la "politique positive". Ce sera une vaste synthèse de recherches et de présentations d’exemples concrets, montrant que les valeurs présentées ci-dessus peuvent s’appliquer à tous les domaines des politiques publiques.

 

La bonté humaine :

Les médias nous inondent d’informations négatives sur l’être humain. Certes, la violence existe, mais elle ne doit pas nous faire oublier les autres facettes de la vie humaine. 
La façon de Jacques Lecomte d’aborder l’existence repose sur une certaine conception de l’être humain, appuyée sur de multiples connaissances en sciences humaines, et que Jacques Lecomte qualifie d’optiréalisme. La synthèse de ces recherches est le le sujet de l’ouvrage « La bonté humaine » publié en 2012.

Cet ouvrage a obtenu le Grand prix Moron de l’Académie française 2016, qui récompense une œuvre favorisant une nouvelle éthique).

 

La résilience :
Jacques Lecomte est impliqué dans ce thème à divers titres.

* Il a écrit ou co-écrit trois ouvrages sur ce thème

* Sa thèse de doctorat en psychologie avait pour titre Briser le cycle de la violence ; quand d’anciens enfants maltraités deviennent des parents non-maltraitants
Contrairement à une opinion commune, la très grande majorité des enfants maltraités deviennent des parents affectueux. Dans cette recherche qualitative (entretiens) et quantitative (questionnaires), Jacques Lecomte a analysé les processus ayant permis à des personnes maltraitées de devenir des parents affectueux.

 

Le sens de la vie :
Ce thème tient au cœur de Jacques Lecomte depuis de nombreuses années. Cela a abouti à l’écriture de l’ouvrage « Donner un sens à sa vie »

Une des origines de ce livre vient d’une interrogation personnelle sur les liens existant entre bonheur, bien-être et sens. Dans quelle mesure ces éléments se recoupent-ils et se différencient-ils ? 


Les résultats des recherches montrent que le bien-être (élément à court terme) et le sens (élément à long terme) sont complémentaires ; c’est lorsque l’individu éprouve vit ces deux expériences qu’il est véritablement heureux.

 

Les entreprises humanistes : 
Contrairement à une opinion commune, la plupart des personnes sont heureuses au travail (les 3/4 par exemple en France selon plusieurs enquêtes récentes). La finalité d’une entreprise ne devrait pas être le profit des actionnaires, mais le bien commun.

 

Ce qui peut se traduire ainsi, dans le monde du travail : 
– un lieu d’épanouissement et de réalisation personnels, dans des conditions satisfaisantes, matériellement et relationnellement ; 
– des relations honnêtes avec les fournisseurs ; 
– des produits ou des services de qualité pour le client ; 
– un impact positif sur la société environnante (diminution du chômage et de la pauvreté, services rendus à la communauté) ; 
– le respect de l’environnement, voire son amélioration.

 

L’ouvrage que Jacques Lecomte a consacré à ce thème aborde ces multiples facettes. Il montre que les entreprises humanistes sont fortes, non par calcul, mais par choix. Et elles peuvent changer le monde.

 

La prévention et la résolution des conflits : 
Jacques Lecomte s’intéresse depuis longtemps à la négociation et à la médiation. Il a suivi une formation à la médiation au CNAM (Conservatoire National des Arts et Métiers, Paris) et a réalisé plusieurs médiations au sein d’organisations. Par ailleurs, son mémoire de DEA (diplôme appelé aujourd’hui Master recherche) a porté sur les processus cognitifs ayant conduit aux accords d’Oslo, lesquels ont valu le prix Nobel de la paix à Yasser Arafat, Shimon Peres et Yitzhak Rabin.

 
Jacques Lecomte est notamment l’auteur de ce chapitre de livre :

Lecomte J. (2009). La justice restauratrice, in J. Lecomte (2009). Introduction à la psychologie positive, Paris, Dunod.

 

OUVRAGES :

Jacques Lecomte est très attaché à la diffusion du savoir. Il a notamment été journaliste pendant six ans, de 1992 à 1998, au sein du magazine Sciences Humaines. Jacques Lecomte continue à exercer cette activité de diffusion des connaissances par la publication d’ouvrages.

- Jacques Lecomte (2017), Le monde va beaucoup mieux que vous ne le croyez !, Paris, Les Arènes. 
"le livre le plus subversif de l’année" selon Frédéric Taddéi (journaliste à Europe 1 et France 2)

- Jacques Lecomte (2016), Les entreprises humanistes, comment elles vont changer le monde, Paris, Les Arènes.

- Jacques Lecomte (2013), Les 30 notions de la psychologie, Paris, Dunod. (réédition légèrement actualisée, de l’ouvrage Psychologie : Courants, débats, applications

 

- Jacques Lecomte (2012). La bonté humaine. Altruisme, empathie, générosité, Paris, Odile Jacob. 
Grand prix Moron de l’Académie française 2016, récompensant une œuvre favorisant une nouvelle éthique.

- Jacques Lecomte (2010). La résilience : Se reconstruire après un traumatisme, Paris, Editions Rue d’Ulm. 
- Jacques Lecomte (2010), Elixir de bonheur, Paris, Interéditions. 
- Jacques Lecomte (dir.) (2009). Introduction à la psychologie positive, Paris, Dunod. 
- Jacques Lecomte (2008). Maxi-fiches de psychologie ; courants, débats, applications, Paris, Dunod. 
- Jacques Lecomte (2007). Donner un sens à sa vie, Paris, Odile Jacob. 
- Jacques Lecomte (2004). Guérir de son enfance, Paris, Odile Jacob. 
- Stefan Vanistendael et Jacques Lecomte (2000). Le bonheur est toujours possible, construire la résilience, Paris, Bayard.

 

CONFERENCES ET FORMATIONS :

Jacques Lecomte assure des formations et des accompagnements d’équipes au sein d’institutions de travail social, d’établissements scolaires, d’organismes publics, d’associations et d’entreprises. Ma règle de base est de conjuguer trois éléments : 

> apport de solides connaissances théoriques et empiriques 
> illustration par des cas concrets et par des exercices 
> relation interactive avec les participants

 

Ses formations portent sur les thèmes suivants :

- Éducation humaniste (à l’école et au sein de la famille) 
- Empathie 
- Fonctionnement positif des organisations 
- Justice restauratrice 
- Prévention et résolution des conflits 
- Résilience 
- Sens à la vie 
- Sentiment d’efficacité personnelle

 

Jacques Lecomte est régulièrement appelé pour faire des conférences sur ces thèmes. Par ailleurs, il a réalisé plusieurs médiations au sein d’organisations.

 

Vous souhaitez organiser une conférence avec Jacques Lecomte ?
Premium Communication, Agence de Conférenciers et Journalistes-Animateurs
Contact Jacques Lecomte : agence@premium-communication.fr - 01 42 50 06 56

 

Article précédent

Elsa Sénécheau animatrice / Banque Populaire

Article suivant

Bernard Thellier conférencier / Réseau commercial

Retour aux actualités