retour aux actualités

Actualités

Smart cities

Carlos Moreno conférencier / écoles d'ingénieurs

mardi 4 décembre 2018 - Publié par Premium

Carlos Moreno conférencier / écoles d'ingénieurs

L'Agence Premium Communication vient de permettre au scientifique humaniste Carlos Moreno d'être sélectionné par une école d'ingénieurs en vue d'un événement interne.

La conférence de Carlos Moreno traitera le sujet des smarts cities ou comment concilier développement des espaces urbains et développement durable.

A propos de Carlos Moreno :

CARLOS MORENO, PASSEUR DE MONDES

Né en Colombie en 1959, Carlos Moreno est arrivé en France à l’âge de 20 ans. Il est aujourd’hui Professeur des Universités, expert international de la Smart City humaine et Chevalier de l’Ordre de la Légion d’Honneur. Un parcours exceptionnel que ce scientifique humaniste aime à qualifier de « chemin » et que la passion éclaire de part en part : passion de l’innovation, de la créativité, de l’exploration – mais aussi passion des échanges, des connexions, des liens tissés avec les autres. Carlos Moreno a tracé son chemin à la croisée de nombreux univers : enseignement, recherche, entreprise, industrie – explorant des disciplines et des domaines variés, convaincu que l’innovation naît de leur interaction.

 

ENSEIGNEMENT, RECHERCHE ET EXPÉRIMENTATIONS SCIENTIFIQUES

Dès 1979, Carlos Moreno s’intègre rapidement dans la vie scientifique française. En 1983, il devient enseignant-chercheur à l’IUT de Cachan / Université Paris Sud et travaille au sein du Laboratoire d’Informatique et de Robotique (LIMRO). Il est alors une figure pionnière de la robotique, discipline naissante à l’époque, qui mobilise des connaissances issues à la fois de l’informatique, de l’électronique, des mathématiques et qui interroge les scientifiques sur l’interface entre le robot et son environnement.

Ce travail dans le domaine de la robotique et de l’intelligence artificielle fera naître chez lui deux convictions durables d’une part, les systèmes doivent être pensés en termes de complexité – telle que l’ont défini des penseurs français comme Henri Laborit et Edgar Morin – c’est-à-dire que toute entité ne peut être comprise qu’en lien avec son environnement et qu’elle doit être étudiée dans le contexte de ses relations et interdépendances ; d’autre part, c’est en appliquant cette “complexité” au monde réel qu’une valeur peut être créée par des services et des usages innovants. Aussi participe-t-il à cette époque à la naissance de l’un des premiers centres français de transfert de technologie en Ile-de-France, le CERMA à Cachan.

En 1990, il intègre l’Université d’Evry – après avoir participé à sa création – et devient Professeur des Universités. Au sein d’une unité mixte CNRS, le Laboratoire des Méthodes Informatiques (LaMI), il fonde et dirige alors l’équipe « Systèmes Distribués Réactifs et Adaptatifs » et développe de nombreux liens avec le monde de l’industrie. À la fin des années 90, la création de la Génopole d’Evry donne l’occasion aux scientifiques, aux ingénieurs de recherche et aux entrepreneurs présents sur le campus de travailler ensemble, dans un esprit de décloisonnement que Carlos Moreno n’aura de cesse, dès lors, de promouvoir.

« L’exploration d’un système par le biais de la complexité consiste à le comprendre dans son contexte et à étudier sa vitalité au travers des relations entre ses éléments constitutifs, des énergies qui les produisent et des changements qui s’opèrent pour conserver un équilibre, extraire une connaissance, opérer une évolution, construire une rupture, anticiper une mort ou prédire l’émergence de nouvelles situations. » 
Carlos Moreno

 

L’AVENTURE ENTREPRENEURIALE

En 1998, la loi Allègre sur l’innovation et la recherche autorise les chercheurs à créer leur propre entreprise. Une occasion que le Professeur Moreno s’empresse de saisir, car elle va lui permettre de garder ses meilleurs doctorants, de capitaliser sur la masse critique de connaissances qu’ils possèdent et d’industrialiser le savoir-faire acquis dans l’intelligence des systèmes complexes. La start-up SINOVIA naît au sein de son laboratoire en 1998, dédiée au contrôle intelligent des systèmes complexes, notamment des infrastructures. Avec l’appui de l’État, il signe ses premiers contrats avec des industriels. Tous les projets que le Professeur Moreno développe à cette époque ont depuis démontré leur pertinence (voir encadré), révélant son esprit visionnaire.

Précurseur, il commence dès 2006 à travailler sur la ville – système complexe par excellence – et élabore le concept de “ville numérique et durable”, l’imaginant comme une plate-forme intégrant les solutions nécessaires à sa pérennité et les services requis pour le bien-être de ses habitants. C’est dans ce contexte que s’initie un rapprochement avec INEO, la filiale de GDF SUEZ, qui rachètera SINOVIA en 2010.

Carlos Moreno devient alors Conseiller scientifique du Président, chargé de l’élaboration de la stratégie du programme Smart Cities, porté par le groupe GDF SUEZ. Pendant 5 ans, il travaille à faire aboutir la réflexion collective, au niveau international, sur la ville de demain et est notamment à l’initiative du forum Live in a Living City, qui réunit des experts du monde entier pour réfléchir sur l’évolution des espaces urbains.

Depuis novembre 2015, Carlos Moreno accompagne dans le cadre de sa société de conseil INTI les innovateurs, les décideurs et les entrepreneurs créateurs de valeur, afin de transmettre et faire fructifier ses acquis.

  

Quelques contributions technologiques de Carlos Moreno:

  • Les plateformes urbaines de mutualisation multi-techniques / multi-services
  • L’éclairage public intelligent pour les villes, avec une approche couvrant à la fois la sécurité et le développement durable
  • La prévention des risques dans les zones Seveso en France
  • Les programmes de drones pour l’Armée française
  • La robotique pour le décodage génétique
  • Le contrôle des réacteurs pour le secteur nucléaire
  • Le off-shore dans le secteur pétrolier
  • Les systèmes d’assemblage pour l’industrie automobile
  • Des innovations pour le grand public (domotique, robotique d’assistance)

 

SOUS LE SIGNE DU PARTAGE

Tout au long de son parcours, le Professeur Moreno s’est efforcé de tisser des liens entre des mondes qui le plus souvent s’ignorent. Convaincu de l’importance du travail en réseau, dans une dynamique créatrice d’intelligence collective, il a toujours beaucoup œuvré à la construction de passerelles entre le monde public, les grands comptes et les PME de haute technologie. Il s’investit également dans de nombreuses actions publiques et privées de l’éco-système de la recherche partenariale et de l’innovation. En tant que personnalité scientifique, il participe à de multiples comités gouvernementaux, groupes de travail et missions de service public. Il est très présent dans les médias, afin de contribuer à la diffusion et la vulgarisation de la science, de la technologie et de leurs applications. Enfin, il accompagne des créateurs de valeur comme les start-up ou les innovateurs dans le développement de leurs projets.

Carlos Moreno a par ailleurs consacré des efforts significatifs pour susciter des rapprochements entre la France et les pays d’Amérique Latine. Il a notamment créé des liens avec les grands comptes présents à l’export dans ces pays et développé des opportunités d’affaires tout en contribuant à des transferts de technologie réciproques.

Passionné par la dynamique de création de valeur portée par l’entreprise, le Professeur Moreno est cependant demeuré fidèle à la République française qui l’a si bien accueilli et se présente aujourd’hui encore comme un « serviteur de l’Etat ». S’il n’enseigne plus officiellement, il continue à transmettre son savoir et est en outre toujours très impliqué dans de nombreuses actions publiques au service de l’intérêt général. Il a ainsi été promu Chevalier de l’Ordre de la Légion d’honneur en avril 2010.

S’il fallait donc trouver un fil conducteur à ce parcours d’exception, il serait sans doute à situer dans le goût pour l’Autre, cette altérité qui, pour Carlos Moreno, nous invite à sortir de nous-mêmes pour construire un nouveau monde commun.

  

Quelques engagements publics au service de l’intérêt général :

  • Initiateur de la Conférence Internationale Live in a living city
  • Initiateur de la City Protocol Society
  • Membre du Comité National de Pilotage des Instituts Carnot
  • Membre du Comité Consultatif d’Orientation Stratégique du Commissariat Général aux Investissements
  • Membre du Conseil Scientifique du Pôle de compétitivité S2E2
  • Ex-représentant de la France dans la Task Force du Programme européen Eureka « L’Usine du Futur »
  • Ex-dirigeant du Comité Richelieu, association des PME High Tech et promoteur du pacte PME
  • Ex-administrateur des CRITT
  • Co-fondateur du Réseau international de Diaspora scientifique Caldas

 

« Les relations entre les hommes se voient profondément modifiées par l’instantanéité, l’ubiquité, la puissance de l’informatique diffuse, du maillage massif de l’internet des hommes et de celui des objets. Les réseaux sociaux abolissant les distances, les voisinages sont devenus planétaires. Les nouvelles technologies marquent profondément et durablement notre quotidien de leur présence. Nous assistons aussi, avec leur diffusion, à une révolution des modes d’organisation : les systèmes hiérarchisés et verticalisés sont progressivement remis en question. Mais ce n’est pas la technologie qui fera la vie de demain, ce sont les usages et les besoins qu’elle permettra de satisfaire. » Carlos Moreno

 

Vous souhaitez organiser une conférence avec Carlos Moreno ?
Premium Communication, Agence de Conférenciers et Journalistes-Animateurs
Contact Carlos Moreno : agence@premium-communication.fr - 01 42 50 06 56

Article précédent

Julien Lepers intervenant / acteur distribution

Article suivant

Eric Sadin conférencier CJD

Retour aux actualités